Tout d'abord, désolée pour l'absence: syndrome de la page blanche, plus de connexions internet... Ce fut assez chaotique... Mais je reviens en forme olympique, pour vous parler des Machos, en essayant de ne pas faire peur aux autres hommes. Oui, les féministes savent aussi que les hommes ne sont pas tous machos...

Cet article s'adresse à vous, machos, vous qui croyez en vos super attributs d'hommes, qui ont été éduqués "comme ça", qui croient ou disent qu'ils "n'y peuvent rien" c'est "dans leurs gènes". Eh ben, je relève le défi de vous convaincre que vous êtes aussi fragiles et faibles qu'une femme!

"La femme est l'inférieur de l'homme" -> Vous y croyez dur comme fer, mais passons en revue tous les points de différence homme-femme.

- Physiquement: Vous avez de gros muscles, vous êtes bien souvent plus grand que nous (enfin... je ne suis pas une référence: être plus grand que moi n'est pas difficile...). Mais que dire de votre plus grande faiblesse (qui est aussi votre fierté...)? Un coup de talon dans l'entrejambe peut vous faire plier de douleur, alors que nous, un coup dans l'entrejambe ou dans les seins ne nous fait pas tordre de douleur et perdre notre voix virile pendant quelques minutes... Avec l'âge, vous vous courberez, comme nous, mais on ne s'appuie pas sur une personne plus petite que nous: vous aurez besoin d'une épaule féminine pour vous soutenir...

- A la maison: vous nous laissez les tâches ménagères, et vous vous vantez de ne pas savoir où est l'aspirateur... Pour les machos les plus clichés d'entre vous, vous ne connaissez que l'emplacement du frigo qui conserve les bières... Vous vous croyez maitres, mais vous vous trompez: vous êtes esclaves. Tant que vous trouvez une compagne qui accepte de tout faire pour vous, ça va, mais le jour où elle s'en va... Vous vous retrouverez impuissant, obligé de retourner chez votre mère pour ne pas vous plier aux taches ménagères. Pour un homme du 21ème siècle, qui se dit libre et fort, ça craint... Non?

- Au niveau sexuel: pareil que pour les tâches ménagères, votre compagne doit cèder à vos élans "bestiaux" et toujours faire croire que ça lui plait, qu'elle n'a pas besoin de romantisme...

- Au niveau des relations: Vous recherchez la femme "parfaite", belle et soumise. Elle vous largue, c'est une "sale pute", vous la larguez, c'est "normal" elle était pas assez bien... Votre mère vous a-t'elle éduqué à traité les filles libres de "putes"? J'en doute...

"Toutes les filles aiment les machos" est aussi stupide que de dire " Tous les prisonniers aiment la prison"...

Je n'aime pas les machos, je ne suis pas non plus une castratrice. Je crois que la femme et l'homme sont égaux, qu'ils méritent respect, attention, amour, bienveillance... Personne ne nait esclave d'un homme ou d'une femme. Aucune femme ne mérite d'être traitée comme inférieure à l'homme, n'oubliez pas qu'une femme peut dominer, sans violence, discrètement... J'ai été éduqué dans une famille où les femmes sont discrètes, même si se sont elles qui tiennent debout la famille, j'ai été éduqué à respecter les deux sexes, car dans ma famille, les deux sexes se respectent. J'ai été éduquée par des femmes libres, dans un monde d'hommes libres, et ça fait toute la différence...

Retour à l'accueil