Vivre une vie d'intolérant, ça doit être terriblement ennuyeux!

A la télé: tu peux pas regarder

- Mes chers voisins, parce qu'il y a un noir

-Sept à Huit, parce qu'il y a Harry Roselmack

- Scènes de ménages, parce que Cédric est noir,

- Le jeu Harry, parce que l'animateur est noir

-Les jeux avec Nagui, parce qu'il est d'origine egyptienne....

T'es obligé de changer de trottoir quand tu croises un/une musulman(e)

Tu dois toujours expliquer pourquoi "c'est pas bien que les pd se marient et volent des enfants"

Tu dois cacher ton mépris quand une femme t'annonce qu'elle a avorté, mais face à une mère d'enfant handicapé, tu caches à peine que "en fait, elle aurait du avorté, ce gosse est un boulet".

Tu dois trouver des arguments à ta fermeture d'esprit (ex: je suis pas intolérant, c'est ce monde qui tourne mal)

Tu dois devenir "ami" avec un noir/musulman/homo... Pour pouvoir cacher ton intolérance derrière un "je ne suis pas raciste/islamophobe/homophobe, j'ai un ami..."

Bref, ça doit pas être facile de rester fermer dans ses certitudes quand le monde autour de toi change, c'est pour ça que je vous plains, quand je pense à toutes ces expériences que vous vous empêchez de vivre car vous ne voulez pas vous risquer à aimer une ethnie/religion/sexualité, que vous méprisiez avant!

Nous on peut:

regarder toutes les chaines de la télé, sans se dire "on est envahi de noirs/musulmans/homos"

On marche sur le même trottoir que les musulmans/homos/trans/noirs...

On était content pour le mariage pour tous et on sera content si les procédures d'adoption pour les homos se simplifient.

On ne juge pas la femme qui avorte, ni celle qui a décidé de garder un bébé avec un lourd handicap.

On est ami avec des gens qui sont différents, parce qu'on les aime, qu'on ne les juge pas...

Mais on est blessé quand on voit autant d'intolérance, de fermeture d'esprit, parfois même on pleure, quand on apprend l'agression d'un homo parce qu'il est homo...

La vie est trop courte pour être fermé d'esprit. Pour moi, être fermé d'esprit, c'est gacher un peu sa vie, comme les gens qui font tous les jours les mêmes gestes sans se demander si leur vie pourrait être mieux si ils changeaient au moins un geste!

Retour à l'accueil