Oui il y a une odeur de fin du monde,

Oui certains invoquent une "apparente décadence", souvent pour justifier des propos misogynes, homophobes, transphobes...

Oui, le monde qu'on connait depuis l'après-guerre a disparu, les "enfants" rient du nazisme, d'autres recommencent à trouver normal les pyjamas rayés et les chambres à gaz.... et on continue de se braquer sur l'humour des premiers au lieu de condamner les actes des deuxièmes...

La bonne femme à la maison, qui attendait son mari, qu'elle avait épousé à 20 ans, avec ses 3 gosses, en lui faisant repas et ménage... et repartie bosser, pas à cause d'une guerre, mais par choix. Elle peut maintenant gagner son argent, diriger des hommes, gérer sa contraception et avoir une vie sexuelle hors mariage, et... ne pas se marier, ne pas avoir des enfants, avoir des poils....

Elle a perdue de sa valeur vous dites? Au contraire, elle a changé de valeurs: sois belle et tais-toi est devenu "sois belle et bats-toi", puis petit à petit "sois toi et bats toi"....

On crache sur les féministes, ces filles qu'on croit gueulantes, excessives, se battants pour "rien", comme si les droits des femmes étaient acquis et que la place de la femme n'était plus à discuter: elle l'est encore, à discuter, comme celle de l'homme, comme celle de chacun.

Fini les homos au placard, les trans qui vivent mal leur naissance.... Oui, aujourd'hui, des hommes embrassent des hommes, des femmes embrassent des femmes, des hommes deviennent femmes, et des femmes deviennent hommes... L'homophobie questionne une chose: notre vision de la sexualité. Une vision à questionner tant elle engendre souffrance et hontes. Un monde à l'aise avec la sexualité, loin d'en devenir décadent, réduirait à néant: homophobie, revenge porn, porno hard, harcèlement sexuel, de rue, blagues sexuelles misogynes, viols... Si c'est ça être décadent, c'est où qu'on signe?

Fini les mariages à 20 ans, maintenant rare sont les filles vierges au mariage, mais d'ailleurs pourquoi c'était aux filles de maintenir leur virginité alors que depuis la nuit des temps, on encourage le garçon à ne plus l'être avant le mariage? Pourquoi on estime la valeur d'une femme à son nombre de partenaires? Plus de 15 et t'es une "pute"? Moins de 3 et tu es une "frigide"?

Fini l'insouciance des enfants, maintenant à 11 ans ils connaissent tous, au moins de nom, les sites pornos. Internet nous apporte de grandes choses, des possibles inimaginables, mais aussi le pire: la haine, la diminution de la communication IRL, les enfants qui s'éduquent devant le porno* (et ses clichés destructeurs) car apprendre à mettre des capotes à des chaises ça ne répond pas à leurs questions.... Les pubs les sexualisent et les confortent dans des clichés sexistes, les petites filles devraient pouvoir choisir entre poupées et camions, sans que la pub ne leur dise "petite fille, laisse les camions aux garçons"...

*le porno en lui même n'est pas le problème, le problème c'est vraiment qu'on s'éduque à la vie sexuelle devant, en oubliant son côté cinéma, surjoué... Vous avez déjà réussi à conduire comme dans "Fast and furious" en regardant ces films? Non? Alors pourquoi regarder le porno vous transformerait-il en "étalon", "dieu du sexe"? Au passage en oubliant que dans une relation sexuelle il y a l'autre, qui ne ressent pas les choses comme vous, comme vous voudrez et qui n'est pas acteur/actrice X.... 

Mais étions-nous si insouciants? Ou la nostalgie nous transforme-t'elle la réalité? "Moi de mon temps", oui mais toi de ton temps, tu n'avais le droit que de fermer ta gueule face aux adultes et de faire le boulot de ton père, étais-tu plus heureux? Quand on pouvais te donner des coups de règles, qu'on s'en fichait que ton camarade te casse la gueule à la récré?

Oui, c'est la fin du monde, d'un monde, et ça a eu lieu des milliers de fois depuis l'homme de Néanderthal. 

Mais au lieu de se lamenter sur ce qu'on perd, pourquoi ne pas se réjouir de ce qu'on va créer? 

J'ai l'espoir d'un monde plus juste, plus soucieux de l'autre et de son environnement, un monde où une femme pourra avoir autant de partenaire qu'un homme sans qu'on la traite de "pute" et le mec de "champion", un monde où pour "draguer", on se souciera des réactions de sa "cible", au lieu de lui "foutre une main au cul" en la traitant de "salope"... Un monde où pour réussir, une femme aura le droit de rester habillée, car il n'y aura plus de patron pervers qui font monter en grade au prix d'une "petite faveur", et où si ça lui arrive, elle pourra appeler les flics et son patron sera vraiment sanctionné et ne pourra pas acheter sa liberté en pot de vin... où les riches n'abuseront pas de leur richesse, et prendront conscience que leur pouvoir peut être bénéfique et pas seulement pour eux...

J'ai l'espoir, qu'on arrêtera de regarder en arrière, se lamentant sur une "meilleure époque" utopique.

Il y a tant à faire, à construire, tant d'amour à donner, tant de chances à saisir!

Alors, changeons cette fin du monde, en "début du monde"!

Bisous à tous!

Bon courage pour le confinement!

Retour à l'accueil