Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-07-07T15:28:09+02:00

Moi et les normes sociales

Publié par Luna-Verde

Dès la naissance, nous sommes soumis aux normes: garçon ou fille, handicapé ou non... Plus on avance dans le temps, plus on nous classe: les Lucie sont censées ressembler aux Lucie, les Mohamed sont censés ressembler aux Mohamed... On devient soit chrétiens catholique, protestant ou orthodoxe, soit musulman, soit juifs, soit athées, soit hindouistes... On est soit un intellot, soit un cancre, soit le meneur du groupe, soit le suiveur... Puis ensuite, on doit choisir entre hétéro, homo ou bi, puis notre métier: si papa était un pauvre ouvrier, eh ben, tu devra attendre longtemps avant de devenir cadre supérieur, mais si papa était haut-placé, là, ton avenir est aussi tout tracé... Puis enfin, on doit choisir: FN, UMP, Modem, PS, PCF... Puis, être un couple marié, pacsé ou union libre... Tous nos choix nous amène tôt ou tard dans une catégorie dont il est difficile de sortir.

Je suis contre les normes sociales qui nous soumettent à ce que la société pense de nous, et PAF, voilà qu'à cause de cette phrase, je viens de me retrouver classée dans les "marginales". Eh non, je ne suis pas marginale, je vis avec vous, dans le même monde... Je ne dirai jamais que je suis hétéro, lesbienne ou bi, parce que nous pouvons tous changer, et parce que j'ai le droit d'avoir ma liberté sexuelle...

Je ne veux pas me sentir soumise à quoi que ce soit.

Les grandes écoles de théâtre ont une limite d'âge? Tant pis, je prendrai quand même mon temps! Les adultes doivent se comporter comme des "adultes" et s'habiller sobrement? Dire que je suis adulte, c'est me placer dans une "catégorie temporelle" trop étroite et me rappeler tous les jours qu'il ne reste plus que la catégorie "sénior" avant la mort... C'est surtout enlever de la fantaisie à la vie! (un enfant sourit 500 fois plus qu'un adulte!) Oui, je suis une gamine de 18 ans, qui s'habille en rose, et alors? Ca n'enlève en rien ma maturité! Concernant la politique, on me dit de Gauche, moi je me dis de nulle part, et j'adhèrerai à la politique le jour où elle ne sera plus dirigée par des hommes qui peuvent faiblir, être corrompus, manipulés par des plus puissants qu'eux! Et aussi le jour où je ne me sentirai plus soumise à des gens qui sont en haut de l'échelle juste parce qu'ils sont nés dans la "bonne famille" qui leur a payé l'ENA, et qui gagnent les millions que je n'aurai jamais! La démocratie, ça ne devrai pas être uniquement une élection tous les 5-6 ans pour savoir à quelle sauce on va être mangé! Et personnellement, je ne vois pas les différence entre les programmes de chaque parti...

Bref, je ne suis pas une femme, catholique, intellot, socialiste, future intermittente du spectacle ou chomeuse, hétéro... Je suis les choix que je fais et que je ferai: rien n'est déterminé à l'avance. Libre à moi de devenir un homme juif qui votera à droite, cadre dynamique, homo... C'est ma vie, alors par pitié: ne me classez pas avant que je l'ai vécue!

Moi et les normes sociales

Voir les commentaires

commentaires

Eléa 14/07/2013 11:39

C'était mon sujet de Philo en psycho ^^ "on ne naît pas héros ni lâche, on le devient"

Iron Calimero 07/07/2013 19:14

Le passage sur les étiquettes me rappelle une vidéo de Laci Green (une de mes vlogueuses préférées!) http://www.youtube.com/watch?v=Bv5k9w6Hpi4 sous-titrée français. Je résume: "Ce n'est pas l'étiquette qui vous définit, c'est vous qui la choisissez. Elle ne doit pas vous limiter mais elle peut vous aider à mettre des mots sur ce que vous ressentez".

Au passage, je ne sais pas qui a dit que les étiquettes sont pour les boîtes de conserve et pas pour les humains, mais elle/il avait mille fois raison!

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog